Lucas nous présente son entreprise « Electricidad Irazola » à Bilbao

Lucas effectue son stage dans l’entreprise ELECTRICIDAD IRAZOLA qui travaille dans le domaine de l’électricité depuis 35 ans. Elle a été créée en 1983, elle comprend 20 employés qui se répartissent en plusieurs groupe (dépannage, installation).

Quelles ont-été sommairement tes activités au sein de l’entreprise Irazola ?

Ré-ampoulage au lycée Emilio Campuzano

Installation d’une borne de rechargement de voiture électrique

Lucas : « J’ai réaliser des dépannages variés qui vont du simple ré-ampoulage (changement d’ampoules) au remplacement totale d’un système endommagé »

Comment s’est passé ta mobilité au sein de l’entreprise Izarola ?

Lucas : « Ça s’est très bien passé, les membres de l’entreprise sont très gentils et m’ont très bien accueilli. Tous les matins les employés discutent entre eux de ce qu’ils ont à faire dans la journée, pour que j’aille avec la personne qui a la chose la plus intéressante à me faire découvrir. L’ambiance est plutôt détendue, on n’y discute pas tout le temps de travail, les salariés discutent aussi beaucoup de leur vie à coté. Pour dire à quel point ils ont été attentionné, on me paye le repas toute la semaine au restaurant en face de l’entreprise (sauf le lundi où s’est fermé).

Un exemple de la convivialité qui règne dans cette entreprise c’est par exemple : Le 2 février est célébré ici la journée de l’électricien, ce jour là nous avons tous été invités par le patron à aller manger dans un restaurant (de 15h à 19h) et après le repas nous sommes sortis faire le tour des bars dans Bilbao (19 à 21h). Dans ces moments les barrières tombent c’est vraiment très sympa. »

Quel est ton sentiment sur le programme Erasmus + ?

Lucas : « Très bonne expérience à vivre. Ca m’a permis de voir les différentes façon de travailler selon les pays (normes..) et ça nous a appris à savoir gérer un budget et vivre en autonmie. Si on n’a l’opportunité de le refaire je le referai ! »

 

Arthur nous présente son entreprise à Bilbao

Arthur effectue son stage dans l’entreprise Toyota Japan Car à Leioa, Bilbao.

Cette dernière commercialise deux marques, Toyota et Lexus, et elle dispose également d’un atelier où elle effectue des réparations multimarques.

 

Toyota Japan Car emploie 80 personnes : un chef d’atelier mécanique et des mécaniciens, un chef d’atelier carrosserie et des carrossiers, des agents administratifs, des commerciaux, des responsables SAV, des réceptionnistes, des responsables véhicules clients, des responsables de stocks pièces et son chef d’entreprise. Le plus jeune de l’entreprise à 26 ans et le plus ancien 63. Arthur affirme : « J’ai été bien accueilli à mon arrivée et me suis vite entendu avec les employés.  Au fur et à mesure de mes progrès en langue, des responsabilités de plus en plus importantes m’ont été données. Une très bonne ambiance règne au sein de l’entreprise et j’ai été invité plusieurs fois au restaurant. Tout les vendredis à 11h, un déjeuner convivial avec tous les employés est organisé ».

Arthur : »Une super expérience que je recommande à tous . Me encata mi mobilidad en Bilbao ! Muchas gracias Erasmus +!« 

La presse en parle

Des lycéens de Paul-Mathou en stage à Bilbao

Les lycéens commingeois en stage à Bilbao./ Photo DDM

Depuis le 8 janvier, quatre élèves des sections d’enseignement professionnel du lycée Paul-Mathou de Gourdan-Polignan réalisent leur période de formation en milieu professionnel à Bilbao, au cœur du Pays Basque espagnol. Soit une expérience de six semaines, dans les entreprises Irazola Electricidad et Label Factory, pour Lucas François, Élie Ramaro-Rivesty et Alexis Gay, en classe de 1re du bac pro des métiers de l’électricité et de ses environnements connectés (Melec).

Sur la même durée, Arthur Duval, en 1re du bac pro maintenance des véhicules (MV), met quant à lui ses compétences en pratique dans le garage Toyota. «Dans le cadre de ce stage, l’épreuve unité facultative de mobilité du baccalauréat s’ouvre à eux, et seuls les points au-dessus de la moyenne compteront. Autant dire, un petit coup de pouce pour l’examen», explique Fabien Larroque, proviseur-adjoint.

Une expérience tant professionnelle que personnelle

 

Il fait remarquer qu’il s’agit pour ces lycéens d’une expérience riche tant sur le plan professionnel que personnel. «Ils acquièrent une autonomie certaine, découvrent une nouvelle culture et développent leurs capacités de communication en langue étrangère», ajoute le proviseur adjoint. «Au bout de deux semaines déjà, ça va beaucoup mieux en espagnol !» rapporte Élie Ramaro-Rivest. «L’accueil espagnol est très chaleureux, et Bilbao est une ville extrêmement vivante», souligne Arthur Duval.

Ce projet, ouvert à tous les élèves motivés, laisse entrevoir de belles perspectives en matière d’ouverture européenne.

La Dépêche du Midi

Lien : https://www.ladepeche.fr/article/2018/01/26/2729131-des-lyceens-de-paul-mathou-en-stage-a-bilbao.html

Lycée : ouverture sur l’Europe avec une section Erasmus

L'équipe pédagogique à piloter le projet./ Photo DDM.
L’équipe pédagogique à piloter le projet./ Photo DDM.

L’ouverture d’une section Erasmus en septembre dernier au lycée Paul Mathou démontre la dynamique dans laquelle s’inscrit cet établissement de Gourdan-Polignan. Ce projet Comminges Erasmus K1, piloté par Noémie Roustit et Sandrine Gauthier, professeurs d’espagnol et d’anglais, ainsi que Fabien Larroque, proviseur adjoint, concerne la voie professionnelle.

Pendant six semaines en effet, des élèves du lycée vont effectuer leur période de formation en milieu professionnel à l’étranger. En début de mois, huit élèves ont commencé à bénéficier de ce programme. Quatre sont en effet partis à Bilbao en Espagne et quatre autres à Kokemäki en Finlande.

Un projet sur deux ans

«Ce projet s’étend sur deux ans. La période en entreprise sera reconnue sur le diplôme de nos jeunes et sera un atout majeur à leur curriculum vitae», indique Fabien Larroque, lequel précise qu’en termes d’ouverture sur l’Europe, de l’adaptabilité et de la découverte de nouvelles méthodes de travail, cette expérience est une opportunité unique.

Ce projet Erasmus concerne aussi les personnels du lycée dont certains bénéficient d’un stage professionnel dans les mêmes pays. Comme le souligne le proviseur adjoint, deux partenariats ont permis à ce projet de voir le jour ; avec le lycée Emilio Campuzano de Bilbao d’une part, et le lycée Sataedu de Kokemäki d’autre part. Partenariats qui consistent en une aide et un soutien mutuel pour la recherche des lieux de stage et le suivi des élèves ; ils permettent également de créer des liens forts, des échanges de pratiques et rendent possible l’écriture d’une histoire commune.

Dans ce cadre, le lycée Paul-Mathou accueille aussi des élèves étrangers : trois élèves espagnols ont ainsi effectué un stage dans des entreprises partenaires en 2017, de trois et six mois. Cette année, Paul-Mathou recevra quatre élèves finlandais pour des périodes de cinq semaines. «Les élèves trouvent du sens à ces échanges et s’y investissent pleinement. De même que la communauté scolaire participe activement à ce projet. L’ouverture sur l’Europe gagne tout le lycée», confie Fabien Larroque.

Lien :  https://www.ladepeche.fr/article/2018/01/18/2723996-lycee-ouverture-sur-l-europe-avec-une-section-erasmus.html

 

Ils sont partis !

Le projet COMMINGES est un projet Erasmus+K1 qui a débuté en septembre 2016  au lycée Paul Mathou. Il concerne la voie professionnelle. L’équipe pilote est composée de Mme Roustit, professeur d’espagnol, de Mme Gauthier, professeur d’anglais et de M. Larroque, proviseur adjoint.

Des élèves du lycée vont effectuer leur Période de Formation en Milieu Professionnel à l’étranger pendant six semaines. Ce projet s’étend sur deux années. Depuis début janvier 2018, huit élèves ont commencé à bénéficier de ce programme, quatre en Espagne (Bilbao) et quatre en Finlande (Kokemäki). Cette période en entreprise sera reconnue sur leur diplôme et apportera un atout majeur à leur CV. De plus, en termes d’ouverture sur l’Europe, de l’adaptabilité et de la découverte de nouvelles méthodes de travail, cette expérience est une opportunité unique. Le projet concerne aussi les personnels du lycée dont certains bénéficient d’un stage professionnel dans les mêmes pays.

Deux partenariats permettent la réalisation de ce projet: un avec le Lycée Emilio Campuzano de Bilbao et l’autre avec le Lycée Sataedu de Kokemäki. Ces partenariats consistent en une aide et un soutien mutuel pour la recherche des lieux de stage et le suivi des élèves. Ils permettent également de créer des liens forts, des échanges de pratiques et rendent possible l’écriture d’une histoire commune. Dans ce cadre, le lycée accueille également des élèves étrangers : trois élèves espagnols ont effectué un stage dans des entreprises partenaires l’an dernier de trois et six mois. Cette année, le Lycée Paul Mathou accueillera au total quatre élèves finlandais pour des périodes de cinq semaines.

Les élèves trouvent du sens à ces échanges et s’y investissent pleinement. De même, la communauté scolaire participe activement à ce projet : l’ouverture sur l’Europe gagne tout le lycée.

Par Fabien Larroque et l’équipe de pilotage (N.Roustit et S.Gauthier)